Voici un tableau explicatif de certains réflexes primitifs.

Vous y trouverez leur description ainsi que les conséquences possibles chez l’enfant si celui-ci n’a pas été intégré

Reflexe moro :

Lorsque l’inclinaison de la tête du bébé change brusquement, ou lorsqu’il y a un son soudain,ou quelque chose qui le surprend, il écarte les 2 bras symétriquement en prenant une vive inspiration,puis se recroqueville, et se met à pleurer.

Risque si le réflexe n’est pas intégré :

  • Très grande hypersensibilité de différents sens (tactile, auditive)
  • Hypersensibilité à la lumière et aux stimuli visuels
  • Stress interne permanent
  • Insécurité
  • Anxiété
  • Accès de colère, frustration
  • Manque de souplesse et de sécurité émotionnelle

RTAC :

Le RATC est surtout présent dans les trois premiers mois et est déclenché par la rotation de côté de la tête, le bébé étant couché sur le dos. La réaction consiste en une extension ample du bras et de la jambe du côté vers lequel la tête est tournée et une flexion des membres opposés.

Risque si le réflexe n’est pas intégré :

  • Manque d’équilibre et de coordination
  • Difficultés pour les activités bilatérales et croisées
  • Faible motricité fine
  • Difficulté avec les mathématiques
  • Asymétrie visuelle
  • Difficulté à mettre ses idées par écrit
  • Difficulté en écriture et en orthographe
  • difficulté de concentration
  • difficulté pour traverser la ligne médiane
  • poursuite oculaire difficile
  • Dyslexie

RTSC  :

C’est le mouvement grâce à laquelle l’enfant trouve la position à 4 pattes.

Ce reflexe active de manière opposée le haut et le bas du corps.

Vers 7/8 mois il devrait marcher à 4 pattes et ce reflexe devrait être intégré.

Risque si le réflexe n’est pas intégré :

  • Faiblesse de la posture
  • se penche sur sa feuille à l’écrit
  • s’assoit en W
  • faiblesse dans les bras
  • difficultés pour faire des roulades
  • difficultés visuelles loin/près
  • difficultés avec les jeux de ballon
  • difficultés de vision binoculaire
  • faible coordination œil/main
  • difficultés à l’écrit et en lecture
  • difficultés pour recopier
  • difficultés pour rester assis
  • faible concentration.

Reflexe galant :

Lorsque le bébé est allongé sur le ventre ou le côté et qu’on stimule un côté de sa colonne sans la toucher, cela provoque une flexion de tout le corps vers le côté stimulé. Il peut y avoir extension de la jambe opposée.
Permet au fœtus de se positionner tête en bas pour naître et est actif pendant la naissance en alternant les flexions d’un côté à l’autre pour s’avancer dans le canal de la naissance

Risque si le réflexe n’est pas intégré :

  • maladresse du bas du corps
  • tension dans les jambes
  • Agité, remuant
  • hyperactif
  • n’aime pas les vêtements serrés
  • énurésie
  • faible endurance faible concentration
  • Difficulté de mémorisation et d’attention
  • Scoliose, rotation du bassin, problème de hanche.

RTL  :

Le RTL se déclenche en réponse au déplacement de la tête du bébé. Si la tête va vers l’avant, le corps se replie sur lui-même. Vers l’arrière, il y a extension du dos et des membres. Vers 3 mois, le RTL permet au bébé de tenir à plat ventre en relevant la tête. Ce réflexe cependant a besoin d’être inhibé pour que l’enfant puisse se mettre à 4 pattes vers 8 – 9 mois. Si le RTL est toujours présent à ce stade, le bébé est incapable de soutenir son propre poids en tendant les bras et en ramenant les genoux sous le corps.

 

Risque si le réflexe n’est pas intégré :

  • Difficultés pour tenir la tête droite
  • Faiblesse des muscles de la nuque
  • Posture voutée
  • Faible tonus musculaire
  • Difficultés pour nager la brasse
  • Manque d’équilibre
  • Tendance à marcher sur la pointe des pieds
  • Mal des transports
  • Difficultés d’orientation spatiale
  • Difficultés pour monter pu descendre un escalier

Réflexe d’agrippement  :

 

Si vous touchez les mains ou les doigts de votre bébé, il s’agrippe fortement puis lâche prise, si on lui tend l’index, il s’y agrippe très vigoureusement au point qu’on peut le soulever.

Risque si le réflexe n’est pas intégré :

  • Manque de dextérité
  • Difficultés pour tenir un stylo
  • Difficultés pour maintenir et agripper
  • Lâche facilement les objets
  • Difficultés à bien tenir des couverts.

Réflexe de succion  :

Pouvoir prendre et avaler la nourriture est vital, cela fait partie des compétences qu’il a développées in utero, ressenties par la maman au travers des petits soubresauts des hoquets…

Risque si le réflexe n’est pas intégré :

  • Mauvaise articulation, retard et difficultés de langage
  • Avale la nourriture sans la mâcher suffisamment
  • Machouille tout de façon excessive
logo Carole Bloch Grandire

Inscrivez-vous à la Newsletter Gran-dire.be

Articles, vidéos, news ...

Merci pour votre inscription !